Anticiper une plus grande volatilité des marchés

Perspectives 2018 - Nicolas Just

2017 s’est révélée une année assez turbulente, mais finalement plutôt favorable aux marchés actions européens. Dans ce contexte de reprise de la croissance, le deuxième semestre de 2017 a toutefois été caractérisé par un régime de volatilité extrêmement faible. Comment interpréter ce phénomène ? Est-il gage de sérénité ou de frilosité de la part des acteurs ? Avec quelles conséquences pour les marchés ?