La sortie de l'euro n'est pas le Brexit